Christophe Laporte

Christophe Laporte
Cofidis
11/12/1992
France métropolitaine

Palmarès

2018 – Cofidis, Solutions Crédit

  • Vainqueur du Tro Bro Leon
  • Vainqueur de la 1ère étape du Tour du Luxembourg
  • Vainqueur de la 3ème étape du Tour de Belgique
  • Vainqueur de la 1ère et de la 3ème étape du Tour La Provence
  • Vainqueur de la 2ème étape de l'Etoile de Besseges 
  • 2ème du classement général de l'Etoile de Besseges
  • 2ème du Grand Prix d'Isbergues
  • 2ème de la 18ème étape du Tour de France
  • 2ème de la 5ème étape du Tour de Belgique
  • 2ème de la 1ère étape de la Route d'Occitanie
  • 3ème de Paris-Bourges
  • 3ème de la 1ère étape de Paris-Nice
  • 3ème du prologue et de la 4ème étape du Tour de slovaquie
  • 3ème du prologue du Tour La Provence
  • 4ème de Gand-Wevelgem
  • 4ème de la 3ème étape du Tour de Slovaquie
  • 4ème de la 2ème étape de la Route d'Occitanie
  • 4ème de la 1ère et 5ème étape de l'Etoile de Besseges
  • 5ème du Grand Prix de Fourmies
  • 5ème de la 1ère, 7ème et 21ème étape du Tour de France
  • 6ème de la 1ère étape du Tour de Belgique 
  • 6ème de la 5ème étape de Paris-Nice 
  • 7ème de la 3ème étape de l'Etoile de Besseges
  • 13ème de Milan-SanRemo
Actualités

Étoile de bessèges : solides performances de Christophe Laporte

avec casque et lunettes Ekoï

Avec une victoire, une 2e place et le maillot du classement par points, Christophe Laporte a fait partie des grands animateurs d’une édition particulièrement relevée de l’Étoile de Bessèges. De quoi lancer l’équipe sur une bonne dynamique avant les futures échéances de la saison. Cette édition de l’Étoile de Bessèges était annoncée comme particulièrement relevée. Le défi était grand pour Christophe Laporte, lui qui s’y était imposé il y a deux ans. Pourtant, le sprinteur varois n’a pas tremblé. Mieux, Christophe Laporte a fait partie des hommes forts de ces cinq jours de course. Vainqueur de la 1ère étape, il a pris la 2e place samedi et a réalisé un très bon chrono ce dimanche (5e à 31 sec de Filipo Ganna). Un investissement total de toute l'équipe Avec le soutien tour à tour de Tom Bohli et Anthony Perez en mode rouleurs puis Piet Allegaert, Emmanuel Morin Kenneth Vanbilsen et Jempy Drucker en mode sprinters. Anthony Pérez s’est également signalé en faisant partie des échappés samedi dans l’étape entre Rousson et Saint-Siffret (152 km). Désormais, les regards se tournent avec ambition vers la prochaine course : le Tour de Provence qui aura lieu la semaine prohaine. Autour de Jésus Herrada et Nicolas Edet, l’équipe sera déterminée à faire à nouveau briller les couleurs de l’équipe Cofids. Christophe LAPORTE « Le bilan de ces cinq étapes est forcément très positif. Depuis cet hiver, je savais que j’étais en bonne condition. Je voulais me rassurer en course et j’y suis parvenu en remportant la première étape. Bien sûr, il y a une petite déception à propos du classement général mais je p...

Étoile de bessèges : 1e étape exceptionnelle pour nos ambassadeurs

Avec casques Ekoï AR14 et lunettes Ekoï Premium 80

Christophe Laporte, le puncheur varois de de l'équipe Cofidis s’est offert la première étape de l’Étoile de Bessèges à l’issue d’un final particulièrement haletant. Il remporte en contrant Nacer Bouhanni de l'équipe Arkea Samsic. Nacer Bouhanni a joué la carte de la surprise en attaquant à la moitié de la dernière bosse. Christophe Laporte a été le seul à prendre sa roue pour le passer avant la ligne. Blessé en début de saison dernière, Christophe Laporte démontre ainsi de façon spectaculaire qu’il est revenu à son meilleur niveau. Dans une course qu’il a remporté il y a deux ans, il fera tout pour conserver le maillot de leader. Les deux coureurs portaient un casque Ekoï AR14 et des lunettes Ekoï Premium 80. Christophe LAPORTE « Je suis super content, c’est que du bonheur ! L’année 2020 n’a vraiment pas été facile. Tout l’hiver, j’étais très motivé, je n’ai pas eu de souci et je savais que mon état de forme était bon. Je savais que pour performer, il fallait que je sois bien placé en haut de la bosse. Je m’attendais à ce que quelqu’un attaque et que je devais gérer mon effort et en avoir sous la pédale. J’y suis parvenu et je suis content aussi d’avoir grappiller quelques secondes de bonification pour le général. Demain, c’est un sprint que j’ai déjà gagné mais le plateau est plus relevé. On va essayer aussi de prendre des bonifications en vue du chrono de dimanche. Je suis très fier de bien lancer le début de saison de l’équipe et de donner de la confiance à mes coéquipiers et à tout le staff. On va tout faire pour continuer sur notre lancée ! » Nacer BOUHANNI « J’avais r...

TDF 2020 / Étape 7 : Christophe Laporte termine 4e / Guillaume Martin est à la 3e place du général

Avec Casques Ekoï AR15

Ce vendredi, à l'issue d'une étape particulièrement mouvementée, Christophe Laporte a pris la 4e place du sprint et Guillaume Martin remonte à la 3e place du général. Désormais, place à deux journées qui s'annoncent haletantes et explosives dans les Pyrénées. Ce devait être une étape de transition avant les Pyrénées. Or, la journée a été particulièrement délicate avec les coups de bordure initiés par les Bora-Hansgrohe puis les Ineos-Grenadier. Chez Cofidis, Guillaume Martin, bien épaulé par ses coéquipiers, est parvenu à rester constamment dans le 1er groupe. Il a d’ailleurs passé quelques relais importants en fin d’étape avant de bien se positionner dans le final.  Le Normand a été récompensé par ses efforts : il gagne une place au classement général et pointe désormais à la 3e place. De son côté, Christophe Laporte, un des rares sprinteurs à être parvenu à rester dans le groupe de tête, va chercher une belle 4e place dans l'emballage finale. Il s'agit de sa 2e meilleure performance après sa 2e place à Pau au Tour de France 2018. Changement de décor ce week-end avec deux étapes dans les Pyrénées qui promettent un beau spectacle. Au programme : huit cols à gravir, dont quatre de première catégorie et un hors catégorie. Ainsi, il faudra grimper le col de Menté, le port de Balès et le col de Peyresoude samedi, puis le col de la Hourcère, le col d’Ichère et le col de Marie Blanque dimanche.  Christophe LAPORTE (4e de l'étape) : « On a été à bloc toute la journée. Il y a rapidement eu une cassure puis Bora-Hansgrohe a accéléré. On était devant avec Guillaume (Martin) et Pierre-Luc ...

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir l'actualité de nos équipes et athlètes ainsi que les dernières nouveautés.

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.
Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI Finaliser mes achats