Livraison Express offerte dès 50€ d’achat avec Chronopost jusqu'au 20/06/2021 Livraison Express offerte dès 50€ d’achat avec Chronopost jusqu'au 20/06/2021

2e victoire d'étape pour Tim Wellens sur la Vuelta

Avec lunettes Ekoï Premium 70

2e victoire d'étape pour Tim Wellens sur la Vuelta
Publié le 05/11/2020 11:01:20
Mis à jour le 11/01/2021 21:53:25

Tim Wellens s’est imposé dans la quatorzième étape de la Vuelta, disputée entre Lugo et Ourense (Galice). Il s’agit du deuxième succès du Trudonnaire sur ce Tour d’Espagne. Dans un sprint en côte au sommet d’une bosse de près de deux kilomètres, Wellens s’est montré plus rapide que Michael Woods et Zdeněk Štybar. Les trois hommes faisaient partie d’une échappée de sept coureurs qui s’était formée après une quarantaine de kilomètres de course. Avec trois côtes de troisième catégorie au menu et un profil plutôt roulant entre les ascensions, tous les ingrédients étaient réunis pour que l’échappée aille au bout.

Tim Wellens

« L’objectif de Lotto Soudal était de remporter au moins une étape de cette Vuelta. Après ma victoire dans la cinquième étape à Sabiñanigo, on espérait pouvoir aller en chercher une autre. Je savais que l’étape d’aujourd’hui me convenait parfaitement, ça fait un moment que je l’avais en tête. C’est une chose de cocher les étapes qui vous sont favorables, mais c’en est une autre de rejoindre la bonne échappée et d’avoir les jambes pour finir le travail. Aujourd’hui, tout s’est déroulé comme prévu »,

Lotto Soudal
Actualités

Deuxième victoire consécutive pour Caleb Ewan au Tour de Belgique

Avec Casque Ekoï AR14 et Lunettes Ekoï Premium 80

Après sa victoire à Scherpenheuvel-Zichem, Caleb Ewan s’est à nouveau imposé au Tour de Belgique. Contre toute attente, c’est au sprint que s’est jouée l’étape reine, disputée dans la région de Hamoir. Après un nouveau lead-out impeccable de Lotto Soudal, l’Australien s’est montré intraitable dans la dernière ligne droite pour s’imposer avec plusieurs longueurs d’avance sur Bryan Coquard et Davide Ballerini. Ewan s’empare également du maillot du classement par points jusqu’ici porté par Remco Evenepoel, toujours leader de ce Tour de Belgique. « Pour être honnête, je ne pensais pas pouvoir jouer la victoire aujourd’hui », commence Caleb Ewan. « Je pensais que les coureurs du général allaient saisir leur chance et que ça allait attaquer dans tous les sens. Le tempo était élevé durant toute l’étape et beaucoup de coureurs n’avaient plus les jambes pour tenter quelque chose dans le final. Ce n’est qu’à l’entame du dernier tour que j’ai commencé à y croire. Je me sentais toujours bien et on a décidé de jouer cette carte-là. C’est pour cela que nous sommes venus en tête de peloton pour contrôler l’échappée matinale. Je suis vraiment content d’avoir pu récompenser tout le travail de mes équipiers. » Après une première boucle comprenant notamment l’ascension du Mur de Huy, deux tours d’un circuit local de 30km dans la région de Hamoir attendaient les coureurs. Le tempo élevé et le parcours vallonné ont considérablement écrémé le peloton. Malgré quelques tentatives dans le final, personne n’est parvenu à se jouer du peloton. Caleb Ewan s’est brièvement retrouvé distancé du g...

Andreas Kron s’offre la 6ème étape du Tour de Suisse

avec casque Ekoï Gara et lunettes Ekoï Premium 80

La sixième étape du Tour de Suisse est revenue à Andreas Kron après le déclassement de l’ancien champion du monde Rui Costa suite à un sprint irrégulier. Le coureur portugais a franchi la ligne en première position mais Kron a immédiatement protesté, jugeant que Costa avait dévié de sa ligne et l’avait empêché de sprinter pour la victoire. Après visionnage de l’arrivée, le jury a finalement attribué la victoire au coureur de Lotto Soudal. « J’ai également vu les images dans le camion à l’arrivée et je pense que le jury a pris la bonne décision », commence Andreas Kron. « On a lancé le sprint sur la droite et on a fini sur la gauche. Chacun pensait être le plus fort, c’est normal. Un sprint régulier aurait permis de nous départager. Finalement, j’ai été déclaré vainqueur et je fais confiance au jury. J’en suis très heureux. » Il s’agit de la deuxième victoire WorldTour d’Andreas Kron pour sa toute première saison au plus haut niveau. Plus tôt cette année, le Danois de Lotto Soudal s’était imposé dans la première étape du Tour de Catalogne. « C’est fantastique. Quel début d’année ! Si on m’avait dit ça en début de saison, je ne l’aurais probablement pas cru. Je suis né en 1998, une très bonne année apparemment, puisque Hirschi et Pogačar sont également de ’98. Il faut que je suive leur rythme… » Disputée sur 130 kilomètres entre Andermatt et Disentis, la sixième étape du Tour de Suisse comprenait pas moins de trois cols à franchir. Dans la dernière ascension, Rui Costa et Hermann Pernsteiner ont repris l’homme de tête, David De La Cruz. À cinq kilomètres de l’arriv...

Caleb Ewan décroche sa 50ème victoire professionnelle au Tour de Belgique

Avec Casque Ekoï AR14 et Lunettes Ekoï Premium 80

Caleb Ewan a remporté au sprint la troisième étape du Tour de Belgique après un travail d’équipe exemplaire de Lotto Soudal. Sur cette arrivée légèrement montante à Scherpenheuvel-Zichem, Ewan s’est imposé de façon autoritaire après un impressionnant lead-out de ses coéquipiers. L’Australien de 26 ans a devancé Pascal Ackermann et Michael Mørkøv pour décrocher la 50ème victoire professionnelle de sa carrière. « Je suis vraiment impressionné par ce que mes coéquipiers ont montré aujourd’hui », commence Caleb Ewan. « Ils m’ont parfaitement positionné avant la dernière bosse et nous sommes toujours restés groupés. Dans le final, ils ont continué à rouler en tête et personne n’a pu les remonter. Ce n’était pourtant pas chose facile avec ce vent de face dans les derniers kilomètres. » Lotto Soudal et les autres équipes de sprinteurs ont pris la course en main dès le début de l’étape. Les cinq coureurs qui composaient l’échappée matinale n’ont jamais pu bénéficier d’une avance importante sur le peloton et ils ont finalement été repris à une poignée de kilomètres de la fin. Une arrivée légèrement montante à Scherpenheuvel-Zichem, un lead-out exemplaire de ses coéquipiers, il n’en fallait pas plus pour l’insaisissable Caleb Ewan. L’Australien a parfaitement conclu le travail de ses coéquipiers grâce à une accélération tranchante dans la dernière ligne droite.  Caleb Ewan « Je me considère chanceux de pouvoir compter sur des coéquipiers aussi forts qu’intelligents. C’était la bonne décision d’ajouter Tosh Van der Sande et Harry Sweeny au lead out. Après un premier essai à...

Brent Van Moer vainqueur de la 1e étape du Critérium du Dauphiné

avec casque Ekoï Gara et lunettes Ekoï Premium 70

Brent Van Moer nous a offert un sacré numéro lors de la première étape du Critérium du Dauphiné. Le Belge de 23 ans s’est échappé avec trois autres coureurs dès les premiers kilomètres de course avant de partir seul à quinze kilomètres de l’arrivée. Le coureur de Lotto Soudal a ensuite superbement résisté au retour du peloton pour s’imposer en solitaire. Van Moer décroche ainsi sa toute première victoire professionnelle, et de quelle manière. Ce succès lui permet aussi de s’emparer du premier maillot de leader de ce Critérium du Dauphiné. Brent Van Moer est également reparti avec les maillots de la montagne, du classement par points et du meilleur jeune. « Je peux à peine y croire. Ma première victoire professionnelle, de cette manière-là et avec le maillot de leader, qui plus est », commence Brent Van Moer, très ému. « J’étais vraiment très déçu de ce qui s’est passé la semaine passée au Ronde van Limburg. Mais le lendemain, j’ai tout de suite remis le focus sur cette épreuve et j’avais à cœur de montrer que j’étais capable de finir le travail. C’est tout simplement fantastique de pouvoir le faire dès la première étape, face à une si grande concurrence. Quel contraste avec l’an passé, où j’avais également intégré l’échappée avant de devoir abandonner à cause d’une chute. C’est vraiment particulier de porter ce maillot jaune.» Une fois le départ à Issoire donné, Brent Van Moer, Gamper, Gautier et Garrison sont immédiatement partis à l’attaque. Le quatuor n’a jamais pu compter sur une grande avance à cause du rythme imposé par les équipes des sprinteurs en tête de peloton. G...

Victor Campenaerts remporte la 15e étape du Giro d'Italia

avec casque Ekoï AR14

Victor Campenaerts a remporté une incroyable 3ème victoire d'étape au Giro d'Italia de cette année pour l'équipe Qhubeka ASSOS, lors de la 15ème étape qui s'est terminée à Gorizia. Cette victoire fait suite aux triomphes de ses coéquipiers, Mauro Schmid et Giacomo Nizzolo, lors des étapes 11 et 13 respectivement. L'équipe Qhubeka ASSOS, qui a déjà réalisé le meilleur Giro d'Italia de son histoire, a pris le départ de la 15ème étape de 147 km avec l'intention claire de continuer à courir après le succès. Dès le départ, Campenaerts et son coéquipier Max Walscheid ont été les deux premiers coureurs à attaquer. Après avoir obtenu un écart initial, la course a été neutralisée en raison d'une chute massive dans le peloton, dont Mauro Schmid, qui a pu continuer mais a souffert de multiples plaies sur le côté droit. Heureusement, la plupart des coureurs qui ont chuté n'ont pas été gravement blessés et ont pu continuer. Lorsque la course reprend pour la deuxième fois, ce sont encore Campenaerts et Walscheid qui sont les premiers à attaquer. Mais cette fois-ci, un troisième coureur de Qhubeka ASSOS s'est également impliqué, puisque Lukasz Wisniowski s'est infiltré dans le groupe de tête. 15 coureurs se sont dégagés du peloton et ont rapidement construit une avance pour la course. Avec trois coureurs en tête, Qhubeka ASSOS était en position favorable. A l'approche de la finale de la course, Walscheid, Wisniowski et Campenaerts ont commencé à attaquer et contre-attaquer l'échapée, car le groupe contenait un fort mélange de grimpeurs et de sprinters, qui étaient peut-être favorisés pour la victoire devant le trio Qhubeka AS...

ELIA VIVIANI RETROUVE LE CHEMIN DE LA VICTOIRE !

Avec Casque Ekoï AR14 et Lunettes Ekoï Premium 80

En progression constante depuis le début de saison, le sprinteur italien s’est imposé à Cholet, concluant une solide prestation collective de l’équipe. Il s’agit de sa 1ère victoire sous les couleurs de Cofidis, la 2ème de la formation nordiste cette saison. Il s’agit d’un frisson, unique, une sensation que recherchent tous les sprinteurs. Parvenir à bénéficier du travail précieux de ses coéquipiers, lancer son sprint, sentir son avance, lever les bras au ciel... Ce moment, Elia Viviani l’a vécu à Cholet ce dimanche après-midi. Toute la journée, l’équipe a fait preuve d’une sacrée abnégation pour contrer les attaques et s’assurer de mettre leur sprinteur dans les meilleures dispositions possibles. Ainsi, Pierre-Luc Périchon, Victor Lafay, Anthony Pérez, Simon Geschke, Emmanuel Morin, Eddy Finé et Fabio Sabatini ont tous contribué à ce beau succès.  Une victoire « qui fait du bien à tout le monde » « Le début de course a été assez mouvementée, raconte Jean-Luc Jonrond, le directeur sportif. On s’est mis à contrôler derrière l’échappée et chaque coureur se sont employés. Anthony (Pérez), Pierre-Luc (Périchon) et Simon (Geschke) se sont bien mobilisés tout au long de la journée. Et dans le final, Emmanuel (Morin) a fait un travail excellent dans les 2 derniers kilomètres avant que Fabio (Sabatini) propulse Elia vers la victoire ». À l’issue de cette belle journée, c’est la satisfaction qui prédomine. « Cette victoire fait du bien à tout le monde », sourit Jean-Luc Jonrond.   Elia Viviani n’a jamais rien lâché  Cette victoire démontre la montée en puissance constante d’Elia V...

GENT-WEVELGEM : GIACOMO NIZZOLO termine à une solide 2e place

avec casque Ekoï AR14

Giacomo Nizzolo (Team Qhubeka ASSOS) prend la 2ème place de la 83ème édition de Gent-Wevelgem. Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) a remporté l'épreuve et Matteo Trentin (UAE-Emirates) complète le podium. Les 247 km de Gand-Wevelgem ont commencé par un vent fort, soufflant dès le départ à Ypres. 4 coureurs ont pris le large, construisant une avance de plus de 9 minutes dans les 40 premiers kilomètres. Cependant, 25 coureurs se sont dégagés à plus de 180 km de l'arrivée en provoquant un coup de bordure. Giacomo Nizzolo était attentif comme toujours et faisait parti de ce groupe. Les premiers échappés ont été rattrapés en un rien de temps et ont continué avec le groupe de tête. L'écart a oscillé entre 30 et 50 secondes pendant ce qui a semblé être une éternité, alors que les coureurs luttaient contre le vent et les collines dans les champs des Flandres. Ce n'est qu'après l'ascension finale du célèbre Kemmelberg, à 35 km de l'arrivée, que le groupe de tête de Nizzolo a semblé pouvoir aller jusqu'au bout. Le groupe de tête s'était considérablement réduit, laissant seulement les 7 coureurs les plus forts de la course se battre dans les 15 derniers kilomètres, Nizzolo étant l'un d'entre eux. En arrivant dans la finale, Nizzolo était la 7ème roue quand le sprint a été lancé et le champion italien et européen est revenu de l'arrière avec vitesse pour dépasser tout le monde sauf Van Aert, qui a pris la victoire.

Thomas De Gendt remporte la dernière étape du tour de catalogne

Avec Casque Ekoï AR14 et Lunettes Ekoï Premium 80

Thomas De Gendt a encore frappé! Le coureur de Lotto Soudal s’est offert une superbe victoire au terme de la dernière étape du Tour de Catalogne. Dans le dernier tour de circuit à Barcelone, De Gendt s’est débarrassé de son compagnon d’échappée Mohorič sur les pentes de Montjuïc, avant de filer en solitaire vers la victoire. Il s’agit de la cinquième victoire d’étape du Belge au Tour de Catalogne. « J’aime vraiment le Tour de Catalogne. Avec cinq victoires d’étape au compteur, cette course semble vraiment bien me convenir », commence Thomas De Gendt. « J’apprécie le parcours et la variété des étapes. J’étais d’ailleurs déçu que l’épreuve soit annulée l’an passé en raison des circonstances que l’on connait. J’étais donc particulièrement heureux d’être de retour cette année et d’avoir pu remporter une nouvelle étape. C’est déjà ma neuvième participation au Tour de Catalogne et j’ai pu lever les bras presqu’à chaque fois, c’est dire comme cette course me convient. » Thomas De Gendt connaissait cette dernière étape à Barcelone comme sa poche puisqu’il l’avait déjà remportée en 2013, son premier succès au Tour de Catalogne. « J’avais gagné cette étape en 2013 et c’était vraiment très spécial de pouvoir m’imposer dans une ville aussi iconique que Barcelone. Je dois avouer que je ne me sentais pas au top en début d’épreuve, mais j’ai retrouvé de bonnes sensations ces derniers jours. J’étais dans un très bon jour aujourd’hui et je repars avec une très belle victoire d’étape », raconte Thomas De Gendt. Après plusieurs tentatives d’échappée en débu...

Nizzolo à la tête de l'équipe Qhubeka Assos à Milan-Sanremo

Avec casque Ekoï

Le champion d'Europe et d'Italie en titre Giacomo Nizzolo sera le fer de lance des espoirs de l'équipe Qhubeka Assos à Milan-Sanremo samedi. Pour l'équipe africaine, cette course est particulièrement poignante, la victoire de Gerald Ciolek en 2013, dans des conditions épiques, ayant catapulté l'équipe sur la scène mondiale. Nizzolo a terminé à une excellente cinquième place à La Classicissima (sic) en 2020 et espère une répétition d'un niveau de performance similaire ce samedi, lors d'une journée de course qui couvrira 299 km. Giacomo Nizzolo La préparation pour le Sanremo cette année a été bonne mais pas parfaite car j'ai eu quelques problèmes il y a un mois. A part ça, j'ai l'impression de m'améliorer, de progresser et je me sens un peu mieux qu'il y a deux semaines, donc je suis confiant. La course de l'année dernière était spéciale parce qu'elle se déroulait au mois d'août, mais aussi pour moi personnellement, c'était la première fois que je partais à Milan en bonne, voire en parfaite, condition physique. Les années précédentes, j'avais toujours eu quelques problèmes, mais l'année dernière, je peux dire que j'étais bien préparé pour le Sanremo et je me sentais très bien à cette période. C'était aussi bien pour moi de prouver que je pouvais être là pour jouer un bon résultat, quand je suis en forme. Le but ou le rêve est bien sûr toujours de gagner. De manière réaliste, si la course prend une bonne tournure pour les sprinters, je crois que je peux être là pour jouer un bon résultat, et dans un sprint, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Mais la première chose est de se sentir bien tout au long de la jour...

Premier succès de la saison pour Caleb Ewan à Abu Dhabi

Avec Casque Ekoï AR14 et Lunettes Ekoï Premium 80

Le coureur de Lotto Soudal Caleb Ewan a remporté la dernière étape de l’UAE Tour. L’Australien de 26 ans a décroché sa première victoire de la saison au terme d’une étape promise aux sprinteurs. “Nous sommes venus à l’UAE Tour pour y gagner une étape et c’est fantastique de remplir cet objectif au terme de cette dernière journée. Mes sprints précédents n’étaient pas les meilleurs, j’avais donc un peu la pression aujourd’hui”, commence Caleb Ewan. Cette ultime étape de l’UAE Tour a une nouvelle fois été marquée par le risque de cassures. A une soixantaine de kilomètres de la ligne, un large groupe comprenant notamment Caleb Ewan, Tosh Van der Sande et Jasper De Buyst s’est détaché mais le peloton a rapidement mis fin à leur tentative. Comme prévu, la victoire allait bien se jouer au sprint à Abu Dhabi. Dans un sprint mouvementé, Lotto Soudal a choisi le bon moment pour lancer Caleb Ewan. Grâce à une puissante accélération, Ewan s’est imposé devant Bennett, deuxième, et Bauhaus, troisième. “L’équipe a tout fait pour me mettre dans la meilleure position possible. J’étais donc encore frais dans le final et c’est ce qu’il fallait pour pouvoir gagner aujourd’hui, je pense. Je n’ai pas cherché à suivre la roue de Bennett, nous avons tous les deux compté sur nos équipiers pour faire le meilleur lead-out possible. Kluge a peut-être démarré un peu trop tard et on s’est presque fait enfermer. Je suis donc parti plus tôt que prévu car j’ai vu Bennett remonter sur la droite. Heureusement qu’il y avait encore assez de place pour m’intercaler car c’était la seule sortie possible. J’ai fina...

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir l'actualité de nos équipes et athlètes ainsi que les dernières nouveautés.

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.
Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI Finaliser mes achats