Malgré le contexte actuel nous continuons de vous livrer gratuitement dès 89,99€ d'achat Faites vos achats de fin d'année en toute tranquillité. Retour possible sous 60 jours.

Casque EKOI AR15 Proteam COFIDIS

149,99 €
3 x sans frais : 50,00 €

S 52 - 54 cm
M / L 55 - 58 cm
XL / 2XL 59 - 63 cm
Livraison et retour

Retour offert (Hors période de soldes) : Conditions de retour
Information de livraison à destination du pays : France métropolitaine

A domicile
UPS Standard ®
Livré entre le 07/12 et le 09/12
Pour toute commande passée avant 12H, livraison en 24-48H à domicile.
Offert dès 99,99 € d'achat
Prix : 9,99 €
En point relais
Magasin Ekoï Fréjus point relais
Livré entre le 04/12 et le 07/12
Retrait le jour même au Showroom Fréjus (commande passée avant 15h) : Mardi-Samedi, 11h-19h.
Livraison offerte
UPS Standard ® Access Point
Livré entre le 07/12 et le 09/12
Pour toute commande passée avant 12H, livraison en 24-48H dans un point relais. Nos Points relais UPS proposés sont tous des commerces considérés comme essentiels et donc restent ouverts pendant le confinement.
Offert dès 89,99 € d'achat
Prix : 6,99 €
Combien coûte le retour d'une commande ?

Notre politique de retour vous permet de renvoyer gratuitement vos produits neufs.
1 seul retour est offert par commande. En période de soldes, le retour est à votre charge.
Les retours sont offerts uniquement pour une demande d'avoir, pour les pays suivants :
Belgique, France métropolitaine, Allemagne, Espagne, Italie, Luxembourg, Pays-bas, Autriche, Pologne, Danemark, République Tchèque, Suède, Slovénie, États-Unis, Japon,

Je veux retourner un ou plusieurs produits. Comment faire ?

Faire la demande :
Il vous suffit de vous rendre sur votre compte client puis de cliquer sur la rubrique Mes retours produits
- Sélectionnez la commande concernée*
- Cochez la quantité du ou des produits que vous souhaitez nous retourner.
- Sélectionnez une des options suivantes : Avoir, Echange ou Remboursement.
- Une fois la demande de retour enregistrée, votre étiquette retour apparaît à l'écran et est prête à être imprimée. (hors soldes)

*Si la commande n'est plus disponible, vous ne respectez pas les conditions de retour (retour sous 14 jours).*

Préparer le colis :
- Ajoutez la photocopie de votre facture dans le colis ou inscrivez vos coordonnées ainsi que votre numéro de commande sur papier libre.
- Retournez le(s) produit(s) avec les étiquettes attachées et dans leur emballage d'origine.
- Imprimez l'étiquette de retour et collez-la sur le colis. Si vous réutilisez le colis d'origine, pensez à retirer la première étiquette.
- Cliquez-ici pour trouver où déposer votre colis.
- Pendant les soldes retournez votre colis par la poste en colis suivi à l'adresse suivante :

JCR EKOI
1090 Avenue des Lions
PARC D’ACTIVITÉ DU CAPITOU PRODUCTION
83600 Fréjus
France

Quel est le délai de traitement des retours ?

Dès réception de votre colis par nos services, nous procéderons au contrôle de celui-ci et au remboursement ou création de l'avoir dans un délai moyen de 5 jours.
En cas de demande de remboursement, le remboursement sera effectué par transaction inversée (via le mode de paiement utilisé lors de la commande initiale).
Pour un paiement en plusieurs fois, le montant est déduit du dernier prélèvement.

Quelles sont vos conditions de retour ?

Notre politique de retour vous permet de renvoyer gratuitement* vos produits neufs (non portés à l'entraînement, ni lavés), avec les étiquettes attachées et dans leur emballage d'origine, sous 14 jours. A partir du moment de votre demande, vous avez 30 jours pour nous les expédier.

Les articles essayés pour vérifier la taille ne sont pas considérés comme portés. Nous nous réservons le droit de refuser un retour s'il présente un dommage ou pour des raisons d'hygiène.

Dans le cas d'un remboursement, les cadeaux offerts avec les produits doivent également être retournés (présent sur les factures, et l'historique de commande).
Les articles en personnalisation ne sont pas repris.
Les enveloppes qui contiennent le ou les produits à retourner ne doivent pas être agrafées (risque de détérioration du produit et de l’emballage d’origine).
Pour le retour de chaussures, les semelles ne doivent pas être marquées, soit en mettant en place des cales, soit en marchant sur une surface abrasive.

1 seul retour est offert par commande. En période de soldes, le retour est à votre charge.
Les retours sont offerts uniquement pour une demande d'avoir, pour les pays suivants :
Belgique, France métropolitaine, Allemagne, Espagne, Italie, Luxembourg, Pays-bas, Autriche, Pologne, Danemark, République Tchèque, Suède, Slovénie, États-Unis, Japon,

J'ai retourné mon colis, l'avez-vous bien reçu ?

Dans un premier temps, nous vous invitons à consulter votre suivi de colis afin de vous assurer que votre retour nous a bien été remis.
Si c'est le cas, nous procéderons au contrôle de celui-ci et au remboursement ou création de l'avoir dans un délai moyen de 5 jours.

EKOI AR15... 2 CASQUES EN 1

Ce nouveau modèle aéro est parfaitement polyvalent car il se transforme en casque ventilé avec 17 ventilations (parfait pour l’été ou la montagne) si vous enlevez les coques magnétiques qui recouvrent les ventilations latérales.
A contrario si vous préférez le look d’un casque aéro (pour gagner en vitesse ou pour vous protégez du froid et de la pluie) le casque AR15 est le casque parfait.

Le casque route EKOI AR15 est porté par les 2 équipes pro COFIDIS et AG2R LA MONDIALE et par la légende du Triathlon Patrick LANGE.

Les + produits
- le premier casque 2 en 1 : ventilé ou aéro.
- 17 ventilations.
- 3 tailles : S (52-54 cm) M/L (55-58 cm) XL/XXL (59/63 cm)
- Coque Full In Mold : dessus et dessous.
- Mousses en Cool max disponibles en 3 épaisseurs différentes pour un maintien optimal
- Boucle magnétique.
- Sangles ventilées.
- livré avec coque magnétique.
Caractéristiques
- 4 ventilations arrière
- Maintien occipital avec molette de réglage cran par cran
- Maintien occipital réglable et ajustable de bas en haut sur l’occiput (ce qui optimise le maintien)

- Modèle aérodynamique conçu et testé en soufflerie
- Poids : 260 gr en taille S (un des casques aéro les + légers du marché)

Disponible en 3 tailles :
- Taille S 52-54 cm : poids 260 gr.
- Taille M/L 55-58 cm : poids 276 gr.
- Taille XL/XXL 59-63 cm : poids 310 gr.
Usage
- Compétition route ou triathlon ce casque est conçu pour la vitesse mais peut être porté également pour se protéger du froid et de la pluie il est très apprécié par les coureurs par temps de pluie et durant les classiques du début de saison.
Composition
La norme CE (NF EN ISO 12312-1:2013 + ISO 12312-1 2013) est conforme aux lois en vigueur dans les pays de l'Union européenne.

Cette norme CE 1078 n'est pas valable aux USA ( norme CPSC obligatoire) ou en Australie. Nous vous conseillons (si vous vivez hors de l'Union européenne) de vous informer sur la norme en vigueur conforme aux lois de votre pays ou de contacter notre service information produit EKOI qui vous renseignera.

Guide des tailles

S 52 - 54 cm
M / L 55 - 58 cm
XL / 2XL 59 - 63 cm
Nouveau casque EKOI AR15
Le premier casque 2 en 1 : ventilé ou aéro / porté par les Team AG2R et COFIDIS
Avis clients
4.8 Calculé sur 6 avis
  • 5 ★
    5
  • 4 ★
    1
  • 3 ★
    0
  • 2 ★
    0
  • 1 ★
    0
Avis 6
Daniel C.
Niveau :  Expert Âge : 55-64
légèreté et pratique

le casque est très facile utilisation avec la double fonction avec ou sans l'aération. il est léger

yannick l.
Niveau :  Expert Âge : 18-24
Excellent

Bon casque, très confortable. Reçu avec plusieurs jeux de mousse de différentes épaisseurs ..le tout dans une super coque de transport...

Jean Claude L.
Niveau :  Avancé Âge : 65+
casque

très confortable, les flancs aimantés c'est pratique pour les saisons

Luis G.
Niveau :  Amateur Âge : 25-34
Caso perfecto

Casco perfecto, ajusta mejor y es mas cómodo que el corsa evo. Es mi primer casco aero y realmente ganas 1-2 km/h con el.

Yannik R.
Niveau :  Amateur Âge : 25-34
Richtiger Helm falsches Design

Prinzipiell finde ich den Helm gut. rnDie Idee von zwei in eins ist Super, die Abdeckung hält egal wie uneben der Untergrund ist. Die Einstellmöglichkeiten sind so das der Helm richtig sitzt. rnEinziger Kritikpunkt ist, dass ich den Helm im Cofidis Design bestellt habe, leider kam ein komplett weißer Helm an.

Lutz G.
Niveau :  Débutant Âge : 45-54
AR 15

Top Helm

1 2 3 4 5


Actualités

7e étape de la Vuelta : Guillaume Martin endosse le maillot de meilleur grimpeur

avec casque Ekoï AR15 et lunettes Ekoï PersoEvo10

Ce n’était pas forcément prévu aujourd’hui mais il y a eu un mouvement de course au pied de la 1ère ascension du jour. J’ai donc pu intégrer l’échappée et prendre des points au classement de la montagne. J’ai fais pas mal d’efforts et j’ai essayé de terminer au mieux. Bien sûr le maillot de meilleur grimpeur, on va tout faire pour le garder !" Au cours d’une étape complètement débridée et riche en rebondissements, la formation Cofidis s’est une nouvelle fois illustrée. Quatre coureurs de l’équipe ont en effet intégré l’échappée. Guillaume Martin, 5e de l’étape, endosse le maillot de meilleur grimpeur, une belle récompense pour toute l’équipe. Pierre-Luc Périchon et Victor Lafay ont été les premiers à intégrer l'échappée après une heure de course. Puis, José Herrada et Guillaume Martin, au sein d’un groupe de poursuivants, ont fini par faire la jonction dans l’ascension du Puerto de Orduna. Les coureurs avaient à gravir à deux reprises ce col de 1ère catégorie et Guillaume Martin était 2e à chaque fois en haut du col. Résultat : le Normand a empoché des points précieux au classement de la montagne, suffisant pour en prendre la tête. -Guillaume est parti en tête de course avec quatre autres coureurs – Valverde, Woods, Peters et Fraile – tous déjà vainqueurs d’une étape sur un grand Tour. Le Normand a attaqué à plusieurs reprises avant de finir à la 5e place. Pour la troisième fois consécutive sur cette Vuelta, il termine ainsi dans le ‘top 10’. À l’arrivée, Guillaume Martin a pu endosser le maillot à pois de meilleur grimpeur, son premier maillot distinctif sur un grand Tour....

TDF 2020 / Étape 14 : 3ème place au sprint pour Simone Consonni

avec casque Ekoï AR15

Pour sa 1ère participation à la Grande Boucle, le coureur italien, qui fêtait ce samedi ses 26 ans, est venu flirter avec la victoire d’étape en prenant une belle 3ème place.  Il fallait qu’il reprenne ses esprits, dégoulinant de sueur et le visage marqué par l’effort. Mais le sourire était là et pour cause : Simone Consonni a terminé 3e à l’issue d’un final haletant dans les rues de Lyon. L’Italien, qui dispute son premier grand Tour, a fait preuve d’une fine intelligence de course à l’issue d’une étape exigeante et d'un final explosif. Derrière le vainqueur du jour, Soren Kragh Andersen sorti dans les derniers kilomètres, Simone Consonni s'est offert une place d'honneur dans le sprint aux côtés des cadors. Depuis le début du Tour de France, sa mission était de tout donner pour épauler ses coéquipiers. Exemplaire aux côtés d’Elia Viviani et de Christophe Laporte dans les sprints, il s’est aussi montré précieux pour aider le leader de l’équipe, Guillaume Martin. Aujourd'hui, Simone a assurément franchi un nouveau cap en devant un des hommes forts de la formation nordiste. Simone Consonni "Je découvre cette année le Tour de France et aujourd'hui l'équipe a fait un travail prodigieux en fin d’étape pour me permettre de rester devant et de jouer le sprint. Mes coéquipiers m’ont protégé jusqu’au bout. Je sens que je m’améliore jour après jour sur ce Tour de France. Ça ne peut qu’être réjouissant pour la suite !"

TDF 2020 / Étape 11 : Guillaume Martin conserve sa 3ème place au général

avec casque Ekoï Corsa Light et Lunettes Ekoï Perso Evo 10

Au lendemain d’une chute sans gravité, le leader de l'équipe Cofidis (3e du général) aspirait à vivre une étape plus calme. Et c’est exactement le scénario attendu qui s’est déroulé entre Châtelaillon-Plage et Poitiers (167,5 km) où ses coéquipiers l'ont épaulé avec sérieux tout au long de la journée. L'équipe vigilante jusqu'au bout Cette longue journée entre Châtelaillon-Plage et Poitiers (167,5 km) s'est passée sans encombre pour les leaders, Guillaume y compris. En fin d’étape, Nicolas Edet et toute l’équipe ont tenu à se placer aux avant-postes afin de l'épauler jusqu’au bout et à éviter les pièges. À l’arrivée, Guillaume Martin, qui a salué le travail de ses coéquipiers, s'est dit satisfait de cette étape. De son côté, Elia Viviani n'a pas réussi à trouver l'ouverture au sprint et termine finalement à la 17e place.   La réaction à chaud de Guillaume martin "Je voulais passer une journée tranquille après la chute d’hier et ça a été le cas. Nous avons été attentifs toute la journée et on est resté concentré. Dans le final, Nicolas (Edet) et toute l'équipe ont fait un super boulot pour qu’on reste bien placé à l’avant et qu’on ne gaspille pas trop d’énergie. De bout en bout, c’était du bon travail. Ça nous a permis de passer une journée relativement calme et d’envisager la suite avec sérénité. Je me suis senti mieux qu’à l’issue de l’étape d’hier. Je sentais quand même au niveau du dos et des cervicales que c’était assez endolori en début d’étape. Ce n’était pas une journée super agréable sur le vélo mais ça a été. Et je suis content d’avoir trave...

TDF 2020 / Étape 10 : 4ème place pour Elia Viviani

avec casque Ekoï AR15 et lunettes Ekoï Premium 80

Elia Viviani a pu se mêler à la bataille pour le sprint où il empoche la 4e place et démontre ainsi sa montée en puissance. Guillaume Martin, victime d'une chute sans gravité à mi-parcours, a bénéficié du soutien de ses coéquipiers pour préserver sa 3e place au général. Après une journée de repos bien méritée, le peloton a repris la route ce mardi. Et pour la première fois depuis vingt ans, une étape s’est déroulée intégralement en Charente-Maritime, à la plus grande joie du public venu nombreux tout au long des 168,5 km parcouru ce mardi. Chez Cofidis, on savait qu'il s'agissait d'une étape à risque à cause de multiples facteurs dont le vent venu de l’océan – finalement relativement faible – mais aussi les nombreux ronds-points, îlots et aménagements urbains qui rendaient la course plus difficile. Viviani confirme son retour aux affaires À l’entrée de Rochefort, Guillaume Martin a d’ailleurs été pris dans une chute, apparemment sans gravité. Le coureur se plaignait d'ailleurs du dos à l'arrivée. À l'issue de la chute, il a bénéficié du soutien précieux de ses coéquipiers pour revenir dans le peloton. Il s’est évertué, ensuite, à rester dans le sillage des meilleurs, protégeant ainsi sa 3e place au général. Le Normand se veut néanmoins rassurant sur son état de santé et espère "une journée un peu plus calme", demain, afin de bien récupérer. Ses coéquipiers sprinteurs, eux, se sont mêlés à la bataille finale. Elia Viviani, qui retrouve peu à peu la pleine possession de ses moyens après avoir été touché au pied en première semaine, est resté dans le sillage des coureurs les plus ...

TDF 2020 / Étape 9 : Guillaume Martin conserve sa 3ème place au général

avec casque Ekoï Corsa Light et Lunettes Ekoï Perso Evo 10

Le leader de la formation Cofidis s'est accroché ce dimanche lors de l'ultime étape des Pyrénées pour conserver sa 3e place au général. Guillaume Martin a fait preuve d'un sacré courage et d'un sang-froid remarquable en ne concédant que 11 secondes sur le vainqueur du jour (Pogačar) et le nouveau maillot jaune (Roglič). Il fallait avoir le cœur bien accroché ce dimanche en suivant cette 9e étape, la 2e et dernière dans les Pyrénées. En cause ? Le manque de visibilité, le mercure - scotché à moins de 15°C - et surtout le rythme infernal de la course. Guillaume Martin, toujours dans le tempo Après les multiples tentatives d’échappées et l’envol solitaire de Marc Hirschi, les Jumbo-Visma ont imposé leur cadence dans l’ascension du col de Marie-Blanque, à nul doute l’une des ascensions les plus difficiles de ce début de Tour de France. Guillaume Martin, qui avait bénéficié jusque-là d’un très bon travail de ses coéquipiers, s’est accroché à mesure que le peloton des leaders s'est réduit. Et puis, à 20 km de l’arrivée, les attaques ont fusé. Pogačar, Bernal, Pogačar à nouveau. Guillaume, lui, a tenu bon. Une 3e place au général chèrement défendue S’il est finalement distancé d’une poignée de secondes, le leader de la formation Cofidis a fait preuve d'un sacré sang-froid en participant à la contre-attaque. Alors que Pogačar, Bernal, Roglič et Hirschi se sont disputés la victoire finale, on a aperçu au loin le groupe de coureurs menés par Guillaume. Le Normand a donc résisté jusqu’au bout et sur le plan comptable, c’est une réussite. Il concède seulement 11 secondes au vainqueur de...

TDF 2020 / Étape 8 : Guillaume Martin a défendu sa 3ème place au général

avec casque Ekoï Corsa Light et Lunettes Ekoï Perso Evo 10

Il s’est accroché, a attaqué et a tout donné. Guillaume Martin a défendu avec panache sa 3e place au classement général dans les Pyrénées, tout en restant constamment au contact des grands favoris à la victoire finale. Retour sur une journée où le Normand a une nouvelle fois montré toute l’étendue de son talent. Il y avait eu l’arrivée à Orcières-Moriette et cette attaque dans le dernier kilomètre. Pour Guillaume Martin, il y a aura désormais la 1ère étape des Pyrénées, là où il a chèrement défendu sa 3e place au général. Le leader Cofidis, épaulé par Pierre-Luc Périchon et Nicolas Edet jusqu’à l’ascension du Port de Balès, a ensuite tenu la cadence infernale imposée par les Jumbo-Visma, puis résisté aux multiples attaques.  Un travail collectif et un final ébouriffant   Dans les ultimes hectomètres du col de Peyresourde, à moins de 7 km de l’arrivée, le Normand est passé à l’attaque. Au panache et à l’abnégation, il a obligé les favoris à répliquer. Puis, dans le dernier kilomètre, nouvelle attaque, nouvelle preuve de courage. Jusqu’au bout, Guillaume Martin a ainsi défendu chèrement sa place si convoitée de 3e au général.Il pointe à 9 secondes du maillot jaune, Adam Yates, et fait partie des 4 seuls coureurs du ‘top 10’ à avoir conservé sa place au général dans cette journée mouvementée. Guillaume Martin sait pourtant que rien n’est acquis. La bataille recommence en effet dès demain. Entre Pau et Laruns, la route va continuer à s’élever, les cols s’enchaîner (cinq au programme) mais la détermination, elle, sera toujours aussi forte et intacte. LA RÉA...

TDF 2020 / Étape 7 : Christophe Laporte termine 4e / Guillaume Martin est à la 3e place du général

Avec Casques Ekoï AR15

Ce vendredi, à l'issue d'une étape particulièrement mouvementée, Christophe Laporte a pris la 4e place du sprint et Guillaume Martin remonte à la 3e place du général. Désormais, place à deux journées qui s'annoncent haletantes et explosives dans les Pyrénées. Ce devait être une étape de transition avant les Pyrénées. Or, la journée a été particulièrement délicate avec les coups de bordure initiés par les Bora-Hansgrohe puis les Ineos-Grenadier. Chez Cofidis, Guillaume Martin, bien épaulé par ses coéquipiers, est parvenu à rester constamment dans le 1er groupe. Il a d’ailleurs passé quelques relais importants en fin d’étape avant de bien se positionner dans le final.  Le Normand a été récompensé par ses efforts : il gagne une place au classement général et pointe désormais à la 3e place. De son côté, Christophe Laporte, un des rares sprinteurs à être parvenu à rester dans le groupe de tête, va chercher une belle 4e place dans l'emballage finale. Il s'agit de sa 2e meilleure performance après sa 2e place à Pau au Tour de France 2018. Changement de décor ce week-end avec deux étapes dans les Pyrénées qui promettent un beau spectacle. Au programme : huit cols à gravir, dont quatre de première catégorie et un hors catégorie. Ainsi, il faudra grimper le col de Menté, le port de Balès et le col de Peyresoude samedi, puis le col de la Hourcère, le col d’Ichère et le col de Marie Blanque dimanche.  Christophe LAPORTE (4e de l'étape) : « On a été à bloc toute la journée. Il y a rapidement eu une cassure puis Bora-Hansgrohe a accéléré. On était devant avec Guillaume (Martin) et Pierre-Luc ...

TDF 2020 / Étape 6 : Jésus Herrada termine 2ème de l'étape

Avec Casque Ekoï

À l'issue de l'étape 6 du Tour de France, menant jusqu'au Mont Aigoual, Jésus Herrada de l'équipe Cofidis est le seul coureur à avoir tenu la cadence du vainqueur du jour, Alexey Lutsenko (équipe Astana) : il termine seconde de l'étape à 55 secondes du Kazakh. Quand le vainqueur du jour, Alexey Lutsenko, est parti seul en tête, Jésus est le seul à répliquer. Ce bel effort démontre toutes les qualités de Jésus, lui qui s’était imposé lors d’une étape sur la Vuelta l’an dernier. À 30 ans, le grimpeur signe son meilleur résultat sur la Grande Boucle alors qu'il y participe pour la sixième fois de sa carrière.  Guillaume Martin, qui a pu compter comme chaque jour sur le soutien de ses coéquipiers, a terminé l’étape au sein du peloton des grands favoris (27ème). Il conserve ainsi sa quatrième place au classement général, à 9 secondes du maillot jaune, Adam Yates. Jésus HERRADA (2e de l’étape) : « Je suis content de ma prestation mais forcément un peu déçu de ne pas avoir pu me battre pour la victoire finale. Il y avait de très bons coureurs dans l’échappée. C’était dur de tenir le rythme mais je suis heureux d’être parvenu à rester bien placé et à terminer à cette 2e place. Là, je suis très fatigué ! Je vais m’attacher à bien récupérer pour être en forme dans les Pyrénées." Guillaume MARTIN (4e au général) : « On continue notre excellent début de Tour de France. Nous souhaitions avoir un coureur dans l’échappée et Jésus a assuré. Il n’est pas passé loin de la victoire et sa 2e place est une très belle performance. Derrière, on est resté bien groupé et bien placé dans...

TDF 2020 / Étape 5 : Guillaume Martin est 4e au général

Avec Casque Ekoï

Deux jours après l’arrivée à Orcières-Merlette, une ascension finale plus longue et plus corsée attendent les coureurs demain au Mont Aigoual. De quoi affiner un peu plus les positions au classement général et permettre à Guillaume Martin de s’illustrer à nouveau. Il faut savoir se préserver quand l’effort est long et dure 21 jours. C’est le défi que propose le Tour de France et le peloton en a bien conscience. Ce mercredi entre Gap et Privas, il a donc été décidé de lever légèrement le pied alors que de la haute-montagne était au programme hier et le sera encore demain. Guillaume Martin a pu se préserver Chez Cofidis, on tenait aussi a bien récupérer alors que toute l’équipe était à pied d’œuvre, la veille, afin d’aider Guillaume Martin à se hisser à la 3e place de l’étape. Aujourd’hui encore, tous se sont relayés pour épauler leur leader. Dans les derniers kilomètres, Guillaume a tenu à revenir dans les premières positions afin de se protéger et passer la ligne sans encombre. Suite à la pénalité dont a écopé Julian Alaphilippe, le Normand est désormais 4e au classement général et 1er Français. L’étape s’est achevée par un sprint comme cela était annoncé. Dans les derniers kilomètres, Elia Viviani, affaibli par une burcite au pied droit depuis le début du Tour, a préféré se relever. Le sprinteur italien de la formation Cofidis continue de s’accrocher et espère retrouver rapidement la plénitude de ses moyens. Christophe Laporte a donc représenté l'équipe Cofidis au sprint et il termine à une honorable 12e place. Le Mont Aigoual, final corsé Demain donc, la route va s’élever...

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir l'actualité de nos équipes et athlètes ainsi que les dernières nouveautés.

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.
Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI Finaliser mes achats