Préférences
Langue :
Devise :
Paiement sécurisé
Retour gratuit (sous conditions) Paiments x fois (sans frais)

Focus sur le coureur italien Fabio Aru

Fabio Aru est un coureur cycliste italien né le 3 juillet 1990 en Sardaigne.
Après vous avoir permis de tout savoir sur le Team Qhubeka Assos, il est temps de s’intéresser plus en détails à ses coureurs principaux. Alors, à cette occasion, on vous propose un focus sur le grimpeur italien Fabio Aru.

Qui est Fabio Aru ?

Fabio Aru est considéré comme un grimpeur : son domaine de prédilection est donc la montagne.

Là où certains coureurs ont appris à pédaler avant de savoir marcher, Fabio Aru n’a débuté le cyclisme sur route qu’à l’âge de 18 ans. Et c’est seulement après ses 15 ans qu’il a décidé de s’essayer au vélo par le biais du VTT et du cyclo-cross, disciplines dans lesquelles il a participé à ses premières compétitions dans la catégorie des juniors.

Entre 2009 et 2012, il court en amateur dans la catégorie des moins de 23 ans où il gagne rapidement quelques courses comme le Tour de la Vallée d’Aoste ou Toscane-Terre de Cyclisme, ce qui lui vaut d’être contacté par plusieurs équipes professionnelles dont Astana qui court en World Tour.

Son parcours professionnel

En 2012, il fait donc le choix de rejoindre l’équipe Astana. Pour sa première course professionnelle, le Tour du Colorado, il termine deuxième d’une étape, confirmant ainsi tout son potentiel.

En 2013, pour sa première participation au Giro d’Italie, il porte le maillot blanc de meilleur jeune durant 4 jours avant de le perdre, malade durant plusieurs jours. Lors de la 20ème étape, il permet à Vincenzo Nibali d’aller remporter son premier Tour d’Italie.

En 2014, alors qu’il est censé être un coéquipier de luxe pour Michele Scarponi, il se retrouve propulsé leader de l’équipe après que son coéquipier ait perdu toute chance de victoire finale lors de la première étape de montagne. Malgré la pression sur ses épaules, il ira conquérir sa première étape et son premier podium sur le Tour d’Italie.
Quelques semaines plus tard, il est annoncé leader sur le Tour d’Espagne durant lequel il remportera deux étapes avant de terminer cinquième du classement général, confirmant ainsi tous les espoirs placés en lui par son équipe et par les journalistes.

2015 est l’année de la confirmation pour Fabio Aru qui, après avoir gagné deux étapes, terminé deuxième du classement général et remporté le maillot blanc de meilleur jeune sur le Tour d’Italie, s’adjuge également son premier grand tour sur la Vuelta Espana.

L’année suivante, en 2016, il s’attaque pour la première fois au Tour de France où il terminera 13ème du général après avoir été malade durant la dernière semaine de course. Avec seulement une victoire d’étape sur le Critérium du Dauphiné et une sixième place sur la course en ligne aux Jeux Olympiques, c’est une saison en demi-teinte qui s’achève pour Fabio Aru.

En 2017, il doit renoncer à prendre part au Giro suite à une chute trois semaines avant le départ. Il se concentre alors sur le Tour de France, dont il prendra le départ avec le maillot de Champion d’Italie sur route, titre remporté quelques jours plus tôt. Sur cette 100ème édition du Tour de France, il parvient à remporter une étape à la Planche des Belles Filles et à porter le maillot jaune durant deux jours mais, affaibli par une bronchite, il finira finalement cinquième au classement général avant de devoir se contenter d’une treizième sur la Vuelta.

En 2018, il quitte Astana pour le Team UAE Emirates. Annoncé comme le digne successeur de Vincenzo Nibali dans le cyclisme italien, il enchaîne les contre-performances depuis cette saison-là à cause notamment de problèmes physiques.

En 2020, il parvient néanmoins à réaliser quelques tops 10 sur des courses comme le Mont-Ventoux Dénivelé Challenges et le Tour de l’Ain, laissant entrevoir un regain de forme. Il est désigné équipier pour Tadej Pogacar sur le Tour de France mais doit se résoudre à abandonner au cours de la neuvième étape, en grande difficulté.

Durant l’hiver 2020/2021, il se classe dixième du Championnat d’Italie de cyclo-cross pour son retour dans la discipline.

En fin de contrat avec son équipe, et après deux années vierges de résultats, il s’engage en 2021 avec le team sud-africain Qhubeka Assos dans l’espoir de se relancer et de revenir à son meilleur niveau qui lui avait permis de remporter ses plus belles courses.

Son palmarès professionnel sur route

Champion d’Italie sur route en 2017

Tour de France :

  • 1 victoire d’étape en 2017
  • Meilleur classement au général : 5ème en 2017

Tour d’Italie :

  • 3 victoires d’étapes (1 en 2014, 2 en 2015) ;
  • Vainqueur du classement du Meilleur Jeune en 2014 ;
  • Meilleur classement au général : 2ème en 2015.

Tour d’Espagne :

  • 2 victoires d’étape en 2014 ;
  • Vainqueur du classement général en 2015.

Principales courses par étapes :

  • Critérium du Dauphiné : 1 victoire d’étape (2016).

Désormais, vous savez tout ce qu’il faut savoir sur Fabio Aru. Que diriez-vous d’en faire de même avec Giacomo Nizzolo, Sergio Henao, Domenico Pozzovivo, Simon Clarke ou Victor Campenaerts ?

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir l'actualité de nos équipes et athlètes ainsi que les dernières nouveautés.

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.
Continuer vos achats sur EKOI Continuer vos achats sur EKOI Racing